• Beautiful Chicago

     

      

      

    Il y a tant à voir et à dire de Chicago que de le faire en peu de mots est un grand défi.

    Musée des sciences et de l’industrie

    Parmi les nombreuses expositions que nous pouvions voir à ce musée, nous avons choisi celle d’U-505, un sous-marin allemand capturé par les américains au large des côtes d’Afrique le 4 juin 1944. Le commandant Galery qui menait les opérations contre ce sous-marin était un gars de Chicago.  Après la guerre, il convint la Marine d’en faire cadeau au musée. Il y a toute une histoire autour de sa capture et de son remorquage en secret jusqu’aux Bermudes. En 1954, l'U-505 entreprit son dernier voyage de Portsmouth, NH jusqu’à Chicago via le St-Laurent et les grands lacs.  Ce dernier voyage impliqua un tronçon terrestre rempli de défis importants. En 2004, le musée décida de bâtir un bunker pour l’abriter et le préserver. Ce fut un projet très réussi. L'exposition est une mise en scène efficace qui souligne bien le contexte de l'époque. Nous avons visité le bunker du U-505 et l’intérieur du sous-marin. Si vous avez aimé le film DAS BOOT, votre visite prendra une signification toute spéciale. Les photos sur mon site ne rendent pas justice à cette exposition.

    Transport public

    Notre hôtel était situé à Evanston, une petite banlieue cossue au nord de Chicago. C’est comme Outremont ou Glebe (à Ottawa) avec ses étudiants, ses restos exotiques et ses belles boutiques. On s’est déplacé par train et autobus pour $5 par jour, service illimité pour une durée de 24 heures. Le train est vétuste et très bruyant car il roule sur des roues d’acier.  Certaines stations sont en fort mauvais état mais des travaux de restauration sont en cours partout. Le train est surtout aérien et circule à la hauteur des toits et passe tout près des maisons. Nous nous demandons encore comment les gens font pour endurer ça. Par contre, le système est économique et les liaisons avec les autobus sont faciles. La première journée nous avons été à l’autre extrémité de la ligne principale (20 mi) pour nous rendre aux parcs Washington et Jackson et de là au Musée de la science et de l’industrie. Les abords de la station Garfield, notre destination, sont des ruines peu rassurantes mais on a trouvé facilement l’entrée du parc Washington.  On s’est rendu compte plus tard que la traversée du parc à pied nous prendrait une bonne heure de marche.

    Le parc Millenium

    Une vraie merveille ce parc. Nous y avons vu, dans un amphithéatre ultra-moderne, un très beau spectacle du Festival des musiques du monde dont c’était la clôture. En vedette, ce soir là: le Mexique.

    Jour de chance et petites déceptions.

    Nous avons visité les musées Fields et Science et Industrie et l’entrée était libre. Par contre, nous n’avons pu faire notre croisière sur la rivière Chicago car toutes les places étaient vendues.

    PHOTOS: http://picasaweb.google.com/Charland60/Chicago2008?authkey=tz89oPiXk3M#


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :